Cercle Nautique du Touquet

Location de catamaran, école de voile & club de propriétaires.

Amazon.fr

Produits astucieux

Cliquez sur l'image pour voir le produit

Prise allume cigare+USB+voltmètre

Prise allume cigare + 2 ports USB sur Uship  26.90€ sur Amazon 14.99€ il n'y a pas photo

Démarreur de moteur d'urgence De poche voiture ou bateau  12v 400A 

Ampèremètre et volmétre numérique avec shunt 100A

Se connecter

Coordonnés du club

home

Cercle Nautique du Touquet

1 avenue Jean Ruet

62520 Le Touquet

phone +33(0)6 68 40 65 83
email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
directions Itinéraire
Cercle Nautique du Touquet: une partie des installations en péril
Elise LECLERCQ
Le Cercle Nautique du Touquet (CNT) risque de perdre une partie de ses installations se trouvant sur le domaine maritime. Pour les sauvegarder, le CNT a lancé une pétition ce dimanche soir. Explications
francis et quentin

La descente du CNT pourrait être restituée au domaine maritime, si la procédure lancée par la municipalité l’exclut de la régularisation. (De gauche à droite, Francis Maillard, secrétaire général, et Quentin Detailleur, école de croisière du CNT)

 

« Depuis des années une partie du Cercle Nautique appartient à la municipalité, et une autre au domaine maritime », explique Francis Maillard, secrétaire général du CNT. Au début de l’automne, la ville leur explique qu’il est urgent de régulariser la situation et décide de lancer une procédure pour obtenir la « maîtrise » des parcelles appartenant au domaine maritime. « Mais dans la procédure la municipalité ne demande qu’une régularisation partielle », déplore Francis Maillard.« La parcelle faisant partie de la régularisation ne comprend pas la descente des bateaux, la zone de carénage, la zone des cabines et une grande partie du parking à bateau, poursuit-il, or les zones qui ne feront pas l’objet de la régularisation devront être restituées au domaine maritime et remises à l’état naturel ». « Alors bien sûr personne ne viendra tout détruire avec un marteau-piqueur », explique Francis Maillard, mais aucune rénovation ne pourra être possible et le Cercle Nautique du Touquet perdra l’usufruit de ces parcelles.

L’activité de croisière en danger


« Le Cercle Nautique n’est pas d’accord avec cette demande, confirme le secrétaire général du CNT, on demande que l’ensemble de la parcelle soit régularisé ». « Comment va faire Quentin, responsable de l’activité de croisière si la partie du parking où sont entreposés ses catamarans doit être restituée au domaine maritime ? ». « Pourquoi est-il indispensable et urgent de régulariser le périmètre dédié à la plaisance légère et pas celui dédié à la plaisance hauturière et à l’école de croisière du CNT, s’étonne Francis Maillard, le CNT c’est un tout ! C’est comme ci vous supprimiez une des disciplines du Centre Équestre au détriment des autres ». Un non-sens selon les membres du CNT qui sont bien décidés à sauver l’ensemble de leurs installations.


Une pétition pour élargir la procédure de régularisation


En effet, la délimitation de la parcelle n’est pas encore figée. Une enquête publique a été lancée pour demander aux citoyens leur avis sur cette procédure de régularisation. Un commissaire enquêteur rendra ses conclusions le 12 décembre prochain. « Et on souhaite que ces conclusions soient en faveur d’un élargissement de la parcelle à régulariser », soutient Francis Maillard. Les membres du Cercle Nautique du Touquet ont donc lancé une pétition pour sauver leur activité de croisière. « Nous demandons que la parcelle soit cadastrée en englobant les surfaces identiques à celles occupées historiquement par le CNT depuis 1960, à savoir la descente à bateaux, la zone de carénage, et l’équivalent de la surface actuelle du parking à bateau », affirme Francis Maillard.« On nous a dit que c’était plus compliqué pour la partie Sud-Est que la partie Nord-Est, et on nous a promis que la partie dédiée à la plaisance hauturière ferait l’objet d’une prochaine procédure, poursuit le secrétaire général, mais pourquoi ne pas tout faire d’un coup ? ». À vrai dire, les membres du CNT craignent surtout que cette procédure ne soit jamais engagée…

 

Source: Les Echos du Touquet Elise LECLERCQ

Recherche

Archives

Qui est en ligne?

Nous avons 73 invités et aucun membre en ligne

Statistiques

Aujourd'hui : 1
Hier : 79
Cette semaine : 1
La semaine dernière : 570
Ce mois-ci : 1728
Le mois dernier : 1936
Total des visiteurs : 224793

59.7%France France
12.5%United States United States
4.1%Morocco Morocco
2.7%Ireland Ireland
2.7%Belgium Belgium