Cercle Nautique du Touquet

Location de catamaran, école de voile & club de propriétaires.

  1. 16h30 ACCUEIL DU PRESIDENT RENE DURIEZ.

René Duriez accueille les participants et remercie les invités de leur présence : Axel De Beaumont (directeur de a station), Eric Le Floch (nouveau DGS), Denis Caloin (adjoint aux sports) Philippe Flament (vice-président de Touquet Tourisme) et Gabriel Valat (directeur des bases nautiques).

Le président René Duriez déclare ouverte l'Assemblée Générale 2015 du CNT et donne la parole à notre trésorier. »

DSCF4267

 

  1. RAPPORT FINANCIER de Freddy GORSKY, Trésorier.

Le rapport financier concerne l’exercice 2014. Il a été marqué par :

L’ouverture du club house, 9564 euros d’investissement pour le Club House

embauche de QD dont l’embauche a été décidée à l’unanimité du comité et dont le coût en 2014 a été de 26000 euros de salaires chargés. Sa feuille de route a été la remise en route des EDELS avec un objectif de point mort en 2015.

Le vol des moteurs a provoqué une perte de 8248 euros

L’anniversaire des 80 ans du CNT a été équilibré grâce à une subvention de 5000 euros.

Les cotisations se sont montées à 6835 euros soit +26% par rapport à 2013.

Le  Club House a enregistré un résultat net de 592euros

Les catamarans ont fait 7858 euros de recette  po avec un résultat négatif de 23729 euros.

Depuis lors, nous avons décidé d’arrêter cette activité avec le départ de Quentin le 15 septembre et la vente d’un EDEL à 35000 euros.

En synthèse, le: résultat de 2014 est négatif avant amortissement de 19181 euros et le résultat net s’élève à 34749 euros.

QUESTIONS

 

Question : Vous confirmez qu’il y a donc pas mal d’argent en caisse ? Oui ? en effet, malgré les pertes dues à l’activité des Edels.

Question : Qu’allez-vous faire avec l’EDEL résiduel ? René DURIEZ répond qu’Il sera exploité du mieux qu’on peut.

QUITUS est donné au trésorier avec 6 abstentions

 

  1. RAPPORT MORAL du Président René DURIEZ

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue à cette assemblée générale du CNT, cuvée 2015. L'ordre du jour est riche, de par le nombre d’événements, de problèmes et de projets qui nous ont ou qui vont nous concerner. D'autre part, siéger au Comité semble être très prisé, puisque nous avons plus de candidats que de places disponibles, et qu'il nous faudra donc passer par un vote, dont le grand ordonnateur est notre Secrétaire Général Francis.

A – BILAN

  1. Animation

Insistons d'emblée sur les nombreuses navigations accomplies par nos croiseurs : Perpète est parti 3 mois pour aller jusqu'en Norvège, Avel et Fin Piet ont passé un mois entre les îles Anglo-Normandes et la Bretagne Nord, Carpe Diem est allé rôder vers les Scilly, Marnath a exploré le canal de Caen, Bulle d'écume est descendu jusqu'au golfe du Morbihan.... Tout cela explique que, la navigation étant notre passion première, pratiquée de préférence à la belle saison, certains d'entre nous aient pu être absents à l'une ou l'autre des manifestations... Mais le CNT a toujours été représenté, et les membres du Club se sont partagé les différents événements.

Route du Beaujolais :

Institution Boulonnaise depuis de nombreuses années, elle consiste, à l'occasion de la sortie du Beaujolais nouveau, à en emmener quelques cartons au club nautique de Douvres. En ce mois de Novembre 2014, le temps était exceptionnellement clément. Les Anglais ont débarqué avec 5 ou 6 voiliers le Vendredi, vite rejoints par les flottilles de Calais, Etaples, et 5 bateaux du Touquet. Après une soirée mémorable au Club House de Boulogne, une trentaine de voiliers, dont la moitié sous spi, est partie vers la perfide Albion, spectacle inoubliable !!!! Puis soirée à Douvres, et retour le Dimanche, toujours au vent arrière. C'est à cette occasion que des liens profonds ont été tissés avec nos amis de Douvres.

Jumelage avec le Club Nautique Royal de Douvres :

Après une visite éclair de nos amis anglais en Avril, le jumelage a été décidé, et la date a été fixée au weekend end de Pentecôte. 4 voiliers sont arrivés à Boulogne, car leur tirant d'eau ne leur permet pas de venir en Canche, et nous sommes allés les chercher avec les 2 Edels. Barbecue, échange de flammes, visite du Touquet, nuit à l'hôtel, puis retour à Boulogne avec les Edels, qui en ont profité pour régater le couteau entre les dents. Les Anglais, ravis, comptent bien revenir au Touquet, mais surtout nous attendent de pied ferme à Douvres !!!! Le jumelage est officialisé...

Invitation à la visite de la Princesse Anne à Douvres :

De par ces liens privilégiés, Francis et moi avons été invités pour la visite de la princesse Anne au Royal Yacht Club de Douvres, visite qu'en tant que marraine, elle effectue tous les 20 ans. Le protocole est impressionnant, mais Anne est très simple, et a accepté avec plaisir nos hommages et le cadeau que nous avait confié Daniel Fasquelle , au nom de la ville du Touquet.

Forum des Associations :

Celui-ci a eu lieu cette année au centre tennistique. Nous étions sous une tente, à l'entrée du site, sous une pluie battante, et avons pu constater que bien peu de visiteurs sont passés devant notre stand. L'expérience cette année fut très décevante. Mauvais choix de la date et du site ? En tout cas cela ne nous incite guère à revenir...

Journée Sécurité Maritime :

Cette journée est devenue une tradition : théorie le matin, avec une intervention passionnante d'un Officier du Cross Gris-Nez sur le rôle de celui-ci dans la gestion du trafic dans le Détroit, sur la réglementation, l'utilisation de la VHF, la chaîne des secours.... Puis nous eûmes droit à un cours magistral de météo, dispensé par le célèbre Professeur Mac Farlane, et je terminai par quelques conseils de premiers soins à bord. L'après-midi fut consacré à une démonstration de sauvetage et d'hélitreuillage, animée par les Sapeurs-Pompiers et l'équipage de l'hélicoptère des Douanes. Enfin, démonstration des gestes élémentaires de survie, puis le traditionnel BBQ du soir.

Cette journée coïncidant avec la journée d'intégration des moniteurs, j'avais proposé qu'ils y assistent, car tout cela les concerne... Hélas il n'en fut rien : panne d'oreiller, mauvaise organisation du temps, voire désintérêt ? Cette absence remarquée fut une déception... En revanche nos amis Etaplois étaient ravis, et sont même restés nombreux au BBQ !

Voiles du Touquet :

Le WE du 1er Août a été marqué par la première édition de la grande porte ouverte " les Voiles du Touquet", organisée conjointement par l'équipe de la commission animation du CNT et ses nombreux bénévoles, ceux du Club de Voile du Touquet ( CVT base Sud),les permanents de TPPT , le Comité départemental de voile du Pas de Calais et la ville d'Etaples à travers son Centre Nautique, son chantier naval et Mareis.

Sans oublier la participation de nombreux commerçants et professionnels du nautisme.

Cette grande manifestation a donné l'occasion à plus de 5000 personnes sur les deux jours de prendre conscience de l'énorme potentiel d'animation autour du nautisme offert à l'ensemble des intervenants du site de la Baie de Canche... Tout ce qui flotte a été essayé par le grand public jusqu'au concours de bateaux en carton qui a fait rire tout le monde; et l'Accrovoile qui a amusé petits et grands pendant tout le WE  Magnifique expérience de partage autour du site de la Baie : à renouveler !!!

Régates du Samedi :

Tous les Samedis de Juillet et Août, sous l'impulsion de Patrice et Gabriel, des régates sont organisées, pour tous les navigants qui le souhaitent et c'est devenu une institution, permettant aux organisateurs, du CNT comme de TPPT, de contribuer ensemble au plaisir des participants. Nous ne pouvons que nous féliciter du succès de cette initiative commune.

  1. Les Edels:

En 2014 le CNT a recruté un moniteur breveté d'état pour relancer l'activité des 2 Edels. Quentin s'est investi à fond dans cette activité, mais le résultat n'est pas à la hauteur de nos espérances : il semble que la location de ce genre de support, avec skipper, sur la côte d'Opale, ne soit pas très attractive... Quant aux séminaires, et sorties à la marée, le problème est l'énorme proportion de désistements, en particulier pour des raisons météo.

Quant à la voile au Lycée, sur laquelle nous fondions beaucoup d'espoir, elle a totalement disparu du paysage.

Enfin, les contacts avec TPPT nous ont laissé croire quelque temps qu'ils souhaitaient nous laisser la gestion de l'école de voile, ce qui aurait permis entre autre de financer le salaire de Quentin, mais nous avons peut-être eu tort d'affirmer qu'une école de voile ne pouvait être que rentable, ce qui a entraîné rapidement un revirement prudent...

En revanche, l'activité des Edels s'étant révélée déficitaire, nous avons décidé d'en revendre un, le second restant à la disposition du CNT, pour des activités locatives ou des sorties de Club.

Concernant Quentin, son avenir semble plutôt se dessiner en Bretagne. Nous lui souhaitons bonne chance s'il concrétise, mais nous le regretterons !! Tout cela reste au conditionnel, mais nous aurons au moins tenté l'aventure, et elle nous aura laissé beaucoup d'excellents souvenirs, à lui comme à nous ...

  1. Relations avec TPPT

De façon à resserrer les liens avec TPPT, il nous a semblé opportun de proposer aux moniteurs un statut de membres sympathisants. Si celui-ci ne leur donne pas le droit de vote, il leur permet, pour 10€, de participer pleinement à la vie du Club. C'est ainsi que des soirées moniteurs ont été organisées au Club House, sous la houlette d'un ou plusieurs membres du Comité, et le bilan est largement positif !

Par ailleurs, cette intégration a permis une organisation conjointe entre CNT et TPPT pour certaines manifestations, ce qui ne peut qu'harmoniser nos relations...Aucune de nos deux structures n'est capable d'organiser un événement majeur comme les Voiles du Touquet sans l'appui de l’autre.

A propos des relations avec TPPT, je tiens à remercier chaleureusement Patrick Doussot pour son écoute, sa gentillesse et son efficacité pour tenter de résoudre les multiples problèmes qui se posent fatalement à une structure comme la nôtre. Il est absent, excusé ce jour, mais je tenais à le mettre à l'honneur aujourd’hui.

B - PERSPECTIVES

Le nouveau DGS de la ville a convoqué notre gardien pour lui signifier son départ à la fin de cette année. L'association n'a été ni consultée ni même informée de cette décision. Pourtant, il y a deux ans, nous avions été confrontés à la même situation, et avions convaincu le Député-Maire Daniel Fasquelle de renoncer à appliquer cette décision. Je cite d'ailleurs les propos extraits de son discours devant l'AG du CNT du 31 Août 2013 :" le gardien Franck Leroy ne partira pas tant que le site n'est pas sécurisé".

Les solutions alors envisagées pour la mise en sécurité du site étaient:

 

  1.    D'une part la pose de clôtures autour du site mais aussi de part et d'autre de l'allée centrale, pour permettre l'accès au restaurant la nuit
  2.    D'autre part la pose de caméras.

 

Nous avions émis d'expresses réserves sur l'érection de clôtures de part et d'autre de l'allée centrale et sur l'efficacité des caméras. Il faut savoir que le Port de Boulogne est quadrillé par un réseau de caméras qui n'a pas empêché le cambriolage de 14 bateaux cette année. L'explication officielle a été la suivante : les vols ont été commis la nuit et les caméras ne sont opérationnelles que le jour !!!

Quoi qu'il en soit, la base n'est toujours pas sécurisée, et, si le Député-maire ne se renie pas, ce dont je ne doute pas un seul instant, le gardien ne peut pour l'instant être supprimé, d'autant qu'il a en plus des activités de nettoyage des vestiaires, et de gestion des poubelles. Par ailleurs, il ne se passe pas une année sans qu'il soit amené à déclencher les secours à plusieurs reprises pour des personnes en difficulté, en particulier hors saison, lorsque le site est vide. C'est cela aussi, sécuriser le site, surtout lorsque l'on connait les risques de cette baie, dus aux courants, à la vase, et aux sables mouvants...

L'état de délabrement des installations n'échappe à personne. Les quais du petit port vont s'effondrer, le parking est défoncé, et surtout, la partie Est de la grande descente menace de s'écrouler depuis de nombreuses années.

Je cite le PV de l'AG du 30 Août 2014 concernant l'effondrement de la descente :" A cet endroit, l'érosion continue son travail de sape, les murs s’effondrent, et les dégâts ne peuvent que s'aggraver. La décision aurait été prise de battre des palplanches jusqu'à l'aplomb des cabines, et cela dès le mois de Septembre. Cette solution, peut-être chère, s'avère la seule à même de stopper le processus, la meilleure preuve en étant l'efficacité de ces mêmes palplanches en bas de la cale. Pour revenir à la sécurité, l'état actuel présente un risque anormalement élevé, qui ne peut perdurer, et donc implique la mise en œuvre immédiate des travaux."

Il faut toutefois savoir qu'entre-temps la ville du Touquet a entrepris fin 2014 une démarche de régularisation administrative de la Base. Je cite quelques extraits significatifs du rapport du commissaire enquêteur en date du 28 Décembre 2014:

"  La base nautique du Touquet est située dans un site classé par décret en date du 27 Novembre 2001, et se situe dans un espace naturel remarquable au sens de la loi littorale. Cette base, qui a été créée en 1934, ne dispose pas de titre d'occupation sur le Domaine Public Maritime. Dans le cadre d'une procédure de régularisation de l'ensemble de la pointe Nord du Touquet, la commune a donc demandé une délimitation du DPM au droit de la parcelle AO28 qui lui appartient.   Afin de concilier la protection du site et les activités nautiques, il a été proposé à la commune d'une part d'effectuer la remise en l'état naturel de la parcelle AO33 appartenant officiellement à l'état et sur laquelle se trouve une aire de stationnement de bateaux,   Et d'autre part d'effectuer un transfert de gestion de la parcelle AO29 au profit de la commune."

aot

Pour simplifier : à gauche de la ligne rouge, le terrain appartient à la ville. Le CNT y a construit l'ancien club-house. À droite, les terrains appartiennent au DPM. Le CNT y a construit les hangars , et les infrastructures y ont été créées sans autorisation du DPM. La ville a demandé et obtenu une concession pour la zone située à droite de la ligne rouge, mais seulement à l'intérieur du périmètre entouré de noir. Le reste demeure sous la gestion du DPM: il s'agit de la parcelle AO33, vouée à être remise " en l'état naturel".

Rassurez-vous, il est peu probable que dans un proche avenir cet espace fasse l'objet de travaux de démolition. Toutefois, si vous demandez à la ville d'entretenir les parkings et surtout de réparer la descente, elle vous répondra qu'elle n'en a pas le droit, et si vous demandez la même chose au DPM, je vous laisse imaginer la réponse !!!!

Il faudra donc attendre que la nature reprenne ses droits, et en cas de dégradation mettant en jeu la sécurité, il faudra bien déblayer les gravats...

Pour résumer, la ville ne sera plus tenue d'investir dans de coûteux travaux, et le DPM est assuré à terme de voir revenir cette zone à ce qu'il souhaite, c'est-à-dire l'état naturel. J'appellerai cela un contrat gagnant-gagnant (sauf pour nous, qui en sommes les victimes...) Cela remettra de fait en cause la survie du port à échouage, mais nous n'avons pas construit ce Club avec son activité de croiseurs depuis 80 ans pour tout voir disparaitre pour une simple question de bornage.

Nous nous battrons sans relâche pour garder cette activité sur le site, refusant par là-même l'idée d'être envoyés à Etaples, où d'ailleurs il n'y a pas de place pour nous faire hiverner. Charge à nous bien sûr de nous assurer que ce site garde un aspect agréable et intégré au paysage.

Quoi qu'il en soit, il n'y a pas péril imminent, car l'administration étant ce qu'elle est ....... Mais soyez rassurés, nous restons très vigilants !

Fin 2014, nous avons dû faire face à une tentative d'augmentation des tarifs allant de 25 à 45%, alors que l'ensemble des prestations s'était plutôt dégradé. Notre attitude ferme, réfléchie et logique a permis d'obtenir un gel des tarifs, mais nul doute que la tentative va se reproduire cette année, alors, je vous le rappelle, que le taux du Livret À est tombé à 0,75%, que les prestations et services aux plaisanciers n'ont pas évolué, et surtout que les charges salariales concernant la Base Nord ont notablement diminué ( gain de 3 salaires à l'année, avec d'ailleurs un résultat identique, ce qui montre que quelques personnes courageuses, compétentes et motivées peuvent faire mieux qu'une équipe de "bras cassés" deux fois plus nombreuse !

Les charges salariales représentant environ 75% de l'ensemble, et les prestations n'ayant toujours pas évolué, il semble évident que non seulement les tarifs ne doivent pas augmenter, mais qu'en toute logique ils devraient même baisser ! Nous en acceptons volontiers l'augure , mais il faut noter que nous n'avons toujours pas eu l'accès aux comptes analytiques de la Base Nord, ce qui laisse un certain malaise... Quoi qu'il en soit, vous pouvez compter sur notre vigilance et notre ténacité pour qu'en ce domaine la logique soit respectée, et qu'on ne nous oppose pas d'arguments fallacieux, visant à faire du CNT une docile vache à lait...

Dans le but de mieux cerner les pôles d'intérêt, les aspirations et les critiques de nos membres vis-à-vis de l'association, nous avons décidé de vous soumettre un questionnaire, rédigé par Vincent: il est bref, clair, et je vous incite fortement à y répondre : nous vous connaîtrons mieux, et pourrons mieux orienter notre politique en fonction de vos avis. J'insiste sur l'importance des questions dites "ouvertes", les plus à même d'orienter notre politique.  Merci d'avance ! Le questionnaire est à votre disposition ici-même.

TOUTES les manifestations s'étant déroulées en 2015 seront reconduites, et même développées, en particulier les " voiles du Touquet", qui répondent à une véritable attente du public.

Nos excellents rapports avec l'Etat-Major du Cross Gris-Nez nous ont permis d'avoir d'ores et déjà l'assurance d'une visite des installations : cette visite, croyez-moi, est vraiment passionnante, et surtout impressionnante !!! Nous allons la programmer pour le printemps prochain.

Enfin une AG extraordinaire sera convoquée avant la fin de l'année pour formaliser la modification des statuts déjà adoptée par le Comité.

C - CONCLUSION.

Une nouvelle année se termine, elle fut riche en événements, et nul ne pourra plus prétendre que le CNT ne remplit pas sa mission d'animation. Cela est à mettre au crédit d'un Comité qui a brillé par ses initiatives, même s'il était parfois nécessaire de les cadrer : nous avons eu une vie de Club très riche, très animée, mais l'intérêt du CNT a toujours primé sur les intérêts individuels. Et je tiens à souligner que TOUTES les décisions du Comité ont été prises à l'UNANIMITE, ce qui me semble remarquable ! Maintenant, place aux questions diverses, puis au vote, qui vous permettra de conforter - ou non- l'équipe actuelle, qui vous souhaite plein de bonheur...sur l'eau !

  1. LE PRESIDENT DONNE LA PAROLE AUX INVITES

Philippe Flament : S’agissant des tarifs je ne peux pas laisser dire que les comptes ne sont pas donnés. Valéry Patin attend la visite du trésorier. TPPT a fait sur le site 200000 euros de CA et 370000 euros de dépenses. La différence est payée par les citoyens du Touquet. La politique tarifaire ne peut donc pas aller à la baisse.

Denis Caloin rappelle qu’il n’y a pas de polémique. On est là pour continuer ensemble à construire et à améliorer dans la complémentarité des deux structures : CNT et TPPT.

Le CNT anime et TPPT gère l’ensemble des équipements culturels et sportifs de la ville. Le Député maire a décidé de ne pas augmenter les impôts des contribuables. Avec une baisse des dotations de l’état, on devra trouver des solutions avec des efforts de la part des associations.

S’agissant des Voiles Du Touquet, l’association a fait un gros effort et cela a donné le sentiment d’un éveil de la base. La ville a participé à hauteur de 3000 euros.

Eric Le Floch évoquera la question des infrastructures. On ne va pas laisser la nature entraver la pratique  de la navigation. Il s’agit de se mettre en conformité avec la réglementation. On ne peut plus faire aujourd’hui ce qu’on faisait avant.

S’agissant de la présence du gardien, le problème est propre à tous les équipements et ce n’est pas une volonté de notre part de nous priver de gardien. Il y a des solutions et c’est seulement après la mise en œuvre de ces solutions qu’on appliquera la décision

La Ville renouvelle sa volonté de répondre à vos besoins mais aussi de faire face à ses obligations vis-à-vis des contribuables.

Eric Lefloch

J’ai retenu vos applaudissements plus que les désaccords. J’ai pris mes fonctions il y a trois mois et j’ai un nom breton. Ce cadre m’est familier et suite à nos différentes discussions avant cette AG, je n’ajoute rien aux propos de Denis Caloin sur les contraintes de la collectivité. Je veux toutefois insister sur la méthode. A titre d’exemple, la prise en charge de l’Acrovoile a été décidée à la dernière minute sans problème.

Au sujet des infrastructures, vous avez eu raison de montrer le plan et le chantier que nous devons entreprendre avec les services de l’état devra se faire en toute concertation. La liste des chantiers en cours avec la DREAL est importante. La discussion est ouverte on va devoir faire évoluer le site en coopération et en toute intelligence. Le mur qui s’écroule devra faire l’objet de compromis. Sur la question des délimitations, on ne va rien faire en un jour. Dans le cadre de l’aménagement de la pointe nord, nous allons nous rencontrer avec les services de l’état à partir de la mi-septembre. Daniel Fasquelle, réaffirme son attachement au site

Le gardien du site fait l’objet d’une convention depuis 2009 avec contrepartie (fermeture, poubelle, nettoyage…) la législation a revu les conditions d’occupation des employés territoriaux à partir du 1er septembre 2015, tous ceux qui bénéficient d’un logement doivent payer les charges (eau, électricité, gaz) on devra faire le point sur les autres conditions. Le courrier qui a été adressé à Franck Leroy rappelle les nouvelles obligations et la nécessité de revoir les conditions avant la fin de l’année. Il faut reconnaitre que la sécurisation du site doit être revue.

Le dialogue engagé depuis ces derniers mois se poursuivra. Nous sommes en discussion pour faire progresser ces dossiers dans le respect des intérêts de tous.

Axel de Beaumont complète ce qu’a dit Philippe Flament. On a revu les panneaux de signalisation. La façade mer part de la base sud jusqu’à la base nord. Cette année, la communication a été revue et on demande au CNT de continuer l’animation. Merci pour l’aide de tous. On a besoin d’innovation. Pirogue, Paddel géant, On a acheté le ponton après essai. Au fur et à mesure des besoins, nous poursuivrons les investissements en collaboration avec l’association.

    1. QUESTIONS / REPONSES

Quel est le statut des mouillages et TPPT est-il assuré contre les dommages subis par les bateaux ? René Duriez prend la parole : L’Autorisation d’Occupation Temporaire a été régularisé moyennant 7000 euros de redevance et l’assurance de TPPT ne couvre pas les dommages subis par les bateaux, ni au mouillage ni sur le site. . Robert Love rappelle le code maritime : Au mouillage, à quai et à fortiori à l’ancre, c’est le propriétaire du bateau qui est responsable et doit s’assurer. Philippe Flament confirme.

René souligne le travail de Gabriel et aussi et surtout le travail des moniteurs pour lesquels nous avons eu beaucoup plus de retours positifs de la part des parents des stagiaires de l’école de voile que les dernières années.

La baignade était interdite avec signalisation. Il faut refaire une signalisation. Tout le monde acquiesse.

Les caillebotis sont très bien. Il en faudrait plus.

Bourse aux équipiers et petites annonces à mettre sur le site (voir avec Franck)

Eviter de mettre les habitables trop près de la descente.

  1. ELECTION DES MEMBRES DU COMITE

René Duriez donne la parole à Francis Maillard, secrétaire général.

A l’issue de la réunion de comité qui suivra cette assemblée, nous élirons le bureau. Il y aura cette année, semble-t-il, deux candidats au poste de Président. Peut-être assisterons-nous à la fin d’une période.

Ce sera donc pour moi l’occasion de rendre hommage à mon ami René. Ce faisant, je ne célèbre surtout pas son départ mais plutôt sa reconduction qui reste tout à fait probable, nonobstant les grandes qualités de son compétiteur.

Tu présides aujourd’hui ta quinzième assemblée générale. On peut saluer cette longévité en rappelant que tu as donc affronté les stratégies diamétralement opposées de trois différents maires. Croyez-le, c’est un joyeux exercice de style …

Tu as géré la fin de l’époque Philippe COTREL avec une Xè nouvelle règle : le CNT paye toutes les factures sauf les salaires et on ajuste avec une subvention à la fin de l’année. Sauf que Léonce DEPREZ fut réélu entre temps et que la dite subvention fut conditionnée à l’abandon au profit de la ville de la licence 4 du Club House. Tu as donc commencé ton mandat sans un sou dans la caisse et avec des dettes. Heureusement, sous le nouveau mandat de Léonce DEPREZ, tu as su manœuvrer habilement et renflouer la trésorerie de notre association.

Autre Maire, autres règles, Daniel FASQUELLE est ton interlocuteur depuis la seconde moitié de ton mandat et ce n’est pas fini. Le moins qu’on puisse dire et qu’aucun de tes trois maires n’ont été des marins. Pour tout dire, chacun pourrait te remercier de leur avoir évité des bourdes qui auraient pu être lourdes de conséquences … et ce n’est pas fini.

J’ai participé au comité de 7 de tes prédécesseurs. Je témoigne qu’aucun d’entre eux n’a même approché le nombre de réunion que tu as organisé tous les ans. Respectivement 6 puis 8 puis 12 réunions annuelles ces trois dernières années. De surcroît, le taux de participation à ces réunions n’a jamais été aussi élevé (62% cette année ce qui fait 134 demi-journées/hommes de travail) et je ne compte pas les réunions de commissions. J’ai vérifié : cette année tu as été le seul d’entre nous à avoir assisté à toutes les réunions. J’ai connu l’un de tes éminents prédécesseurs qui réunissait son comité deux fois par an : une fois pour l’élection du bureau après l’AG et une fois pour préparer l’AG suivante. Il est vrai qu’à cette époque, il ne se passait pas grand-chose et les relations avec nos partenaires étaient diablement moins compliquées.

Pour terminer, le point qui mérite selon moi le principal hommage : 15 années de présidence sans dissensions dans ton équipe. Toutes les décisions (de mémoire … en tout cas ces dernières années) ont été prises à l’unanimité. Une ambiance de franche amitié que les quelques nuages de ces dernière semaines ont seulement à peine obscurcie. L’ondée sera passagère et si j’ai pu entendre quelques reproches à ton sujet, ce fut plutôt d’en faire trop que de ne pas en faire assez.

Merci à toi mon cher René. Tu sais qu’il te faudra bien un jour commencer à former un successeur. Lourde tâche. Tu sais aussi que tu peux compter sur ton Secrétaire Général et sur toute ton équipe pour nous préparer une glorieuse année 2016.

Aux termes des statuts, le Comité comporte 18 membres maximum. Cette année, il y a une démission, 5 membres sortants, dont 4 sont candidats à leur renouvellement

 

Régis CAMPION

Freddy GORSKI

Robert LOVE

Francis MAILLARD

Plus trois nouveaux candidats,

Thierry DEAKIN

Ronan LAGADEC

Bruno PATREL

Soit 7 candidats au total pour seulement 6 places à pourvoir. Les membres votants sont donc invités à raturer au moins 1 noms sur leur bulletin de vote en sorte de ne faire apparaitre que 6 noms au maximum. Les bulletins faisant apparaitre plus de 6 noms seront considérés comme nuls.

Les candidats sont invités à faire une courte présentation.

  1. FIN DE SEANCE

Le président René Duriez lève la séance et convoque les membres du comité à une réunion visant à l’élection du bureau.